LE WAX #2 : comment reconnaitre le vrai wax ?

Le wax, c’est ce tissu aux couleurs vives qui trouve ses origines en Indonésie et en Hollande. Mais c’est aussi un symbole de la culture africaine très prisé par la mode. Les magasins de tissus proposent généralement de larges choix de wax dont les qualités ne se valent pas toutes. On va donc aborder la grande question du jour : comment reconnaître le vrai wax ?

Les différentes variétés de wax

C’est la variété des motifs et des couleurs qui fait le charme du wax. Mais bon… sur ces points, on vous fait confiance : c’est votre bon goût qui fera la différence. Les différences se jouent aussi (et surtout) sur la qualité de l’impression et les origines des tissus wax proposés. Donc le premier Tips pour reconnaître le vrai wax, c’est de déterminer son origine.

VLS5JO9.052

Il y a le wax hollandais, souvent présenté comme le meilleur, grâce à la marque Vlisco.
Basée à Helmond dans les Pays-Bas, elle crée et produit des tissu wax avec les techniques d’impression artisanales (à la cire) depuis plus de 170 ans.
Elle emploie plusieurs centaines de personnes et collabore énormément avec l’Afrique et de nombreux créatifs pour imaginer de nouveaux imprimés.

Tissu wax motif Uniwax | Tissu Wax, Pagne Africain, Tissu Éthique et Tissu  Africain | Wax Bazin | www.waxbazin.com

L’Afrique aussi produit du wax de qualité, bien que ces tissus là représentent une petite part du marché : Uniwax, GTP et Woodin (qui appartiennent à Vlisco) en Côte d’Ivoire et au Ghana, CIGAM au Cameroun, au Bénin, SOBETEX au Bénin, BATEXI au Mali et j’en passe. Ces marquent peuvent offrir à l’Afrique un belle opportunité de profiter du wax sur le plan économique en plus de culturel.

Tissu super réel de la cire d'Ankara d'impression de cire d'Afrique

Ces différents wax se voient malheureusement concurrencer par le marché chinois dont les tissus se caractérisent par leurs bas prix et leur qualité très médiocres. Ces wax imitent simplement les motifs des vrais tissus wax sans utiliser la technique de teinture à la cire. Les tissus sont généralement imprimés sur une seule face, et sur un coton très fin et de mauvaises qualités (voire sur des tissus synthétiques).

Pour permettre aux usines africaines de se développer et d’assurer leur pérennité, vous pouvez favoriser le wax fabriqué en Afrique et éviter les tissus fabriqués en Asie. C’est la meilleure idée qu’on ait trouvée pour créer de l’emploi et permettre aux pays africains producteurs de wax de vraiment tirer profit de ces tissus qui font parti intégrante de leur culture aujourd’hui.

Et parce qu’on est drôlement sympa, on veut bien vous aider à éviter au maximum les imitations, qui, en plus d’être bas de gamme font, de l’ombre à tout un marché, un pan de culture et de savoir-faire. Du wax hollandais au wax africain, nous allons vous expliquer comment reconnaitre le vrai wax.


Crédit : Marché Wax Pinterest

Nos conseils pour reconnaitre le vrai wax

Notre premier conseil est plutôt simple : il suffit de vérifier si le tissu est bien imprimé des 2 côtés, car le vrai wax est imprimé aussi bien sur l’envers que sur l’endroit du tissu. D’ailleurs, ce doit être compliqué de distinguer un côté de l’autre.
Le coton doit aussi être d’une bonne qualité : pas trop fin, souple, doux et agréable au touché.


Pour reconnaître le wax hollandais Vlisco
, on peut premièrement se fier à l’étiquette avec son soleil emblématique et les lettres VVH et la mention « PRINTED BY VLISCO IN HOLLAND ». Vous pouvez aussi trouver sur le coin de l’étiquette un hologramme ou un QR code que vous pourrez scanner pour en savoir plus sur l’origine de votre tissu. Le bord des tissus de cette marque ne présente pas de motifs. Les lisières présentent les inscription « VÉRITABLE WAX HOLLANDAIS VLISCO » et « GUARANTEED DUTCH WAX VLISCO » et surtout, elles ne présentent pas de motifs. Si elles ne sont pas parfaitement blanches, c’est normal : le procédé d’impression artisanal peut générer des marques de teinture irrégulières.


Pour reconnaître les pagnes africains, vous pouvez chercher les mentions : WAX Prints, Wax blocks et repérer le noms des marques sur leurs étiquettes. Les procédés d’impression étant généralement les mêmes que ceux de Vlisco, ainsi restez attentif aux lisières, c’est là que vous devriez trouver toutes les infos concernant l’origine de votre wax.

Uniwax

On espère que ces conseils vous aideront à faire votre choix devant l’infinie variété de wax qui existe pour vos futures créations.

Relecture et Correction : Laura Humbert
Crédit photo : Vlisco, Uniwax, Aliexpress et Pinterest

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.